L'Institut Confucius Alsace a déménagé au 29 rue du Maréchal Foch à Strasbourg

Préparation au HSK


HSK est l’acronyme de Hanyu Shuiping Kaoshi (汉语水平考试)


Il s’agit d’un test conçu par le Ministère de l’Education de la République Populaire de Chine afin de mesurer les compétences en mandarin des étrangers, des Chinois d’outre- mer et des membres des minorités ethniques de Chine. Il est aujourd’hui le seul moyen d’évaluer objectivement le niveau de connaissance du chinois sur le plan international.

Ce test ambitionne de devenir, à l'instar du TOEFL (Test of English as a Foreign Language) dont il s'inspire, la norme de référence internationale pour l'évaluation du niveau de langue chinoise. Il peut notamment permettre à des étudiants d'être admis directement dans une université chinoise.

 

Composition de l'examen

Depuis Novembre 2009, une nouvelle version est mise en place, celle-ci comprend deux parties indépendantes l’une de l’autre :

  • Une partie écrite
  • Une partie orale
Il existe désormais 6 niveaux à l’écrit et 3 niveaux à l’oral :
  • Contenu de  Niveau 1 :
Contenu Nombre de questions Durée (en minutes) Barème
Compréhension orale 20 15 100
Compréhension écrite 20 15 100
Total 40 30 200

  • Contenu de Niveau 2 :
Contenu Nombre de questions Durée (en minutes) Barème
Compréhension orale 35 25 100
Compréhension écrite 25 20 100
Total 60 55 200

  • Contenu de Niveau 3, 4, 5 et 6 :
Contenu Nombre de questions Durée (en minutes) Barème
Compréhension orale 40 35 100
Compréhension écrite 30 25 100
Ecriture 10 15 100
Total 80 90 300


La validation d'un certain niveau de HSK peut être nécessaire à l'intégration de certaines universités chinoises ou à l'obtention de bourses d'études.

 

Compétences attendues

  • Niveau 1 : 150 caractères, comprendre et savoir utiliser des mots et phrases très simples, pour répondre à des besoins ponctuels de communication ; posséder la capacité d'apprendre davantage.
  • Niveau 2 : 300 caractères, être capable de communiquer en situation et simplement à propos des sujets familiers ou quotidiens. Bonne maîtrise du chinois élémentaire.
  • Niveau 3 : 600 caractères, être capable de mener à bien des communications dans la vie courante, les études et le cadre professionnel. Pouvoir se débrouiller dans le voyage touristique.
  • Niveau 4 : 1200 caractères, être capable de discuter couramment à propos de sujets de domaines divers.
  • Niveau 5 : 2500 caractères, lire couramment la presse, suivre un film ou une émission télévisée, prononcer un discours structuré.
  • Niveau 6 : plus de 5000 caractères, comprendre aisément les informations entendues ou lues, s'exprimer facilement à l'oral ou à l'écrit.

Pour en savoir plus, site officiel des HSK : http://www.hanban.edu.cn/tests/

Cours de préparation au HSK 3 (cours annuel)

Présentation du HSK3
L’examen HSK3 examine la maîtrise élémentaire de la langue chinoise du candidat, qui correspond aux «normes de compétences linguistiques chinoise», soit au «Cadre de référence (CECR) européen commun » ou niveau B1. Pour réussir le HSK3, le candidat peut vivre, apprendre et travailler en Chine grâce à son mandarin en Chine. Cela permet aussi d’avoir des connaissances essentielles face à des tâches courantes (voyage, renseignements etc.). Ce vocabulaire permettra de faciliter les échanges simples et directs avec les locuteurs chinois.
Le candidat devrait savoir utiliser les 600 mots de vocabulaire et la grammaire nécessaires à sa réussite. Le HSK 3 comprend 80 questions réparties en trois catégories, l’écoute orale, la lecture & compréhension et une partie écriture. Le score maximal de chaque section (orale, écrite, rédaction) est égal à 100 points (total de 300 points). Le candidat obtiendra son certificat s’il obtient 180 points. Pour s’inscrire dans une université chinoise, il faut pouvoir présenter un diplôme HSK ayant été obtenu dans les deux années qui précèdent.
Nb d’heures
1.5h /semaine, 15 semaines/semestre, soit 22.5h de formation/semestre
Manuel utilisé                                                                                                                       
Chinese proficiency test syllabus HSK niveau 3 / Official Examination Papers of HSK niveau 3
Contenus du cours
- Apprendre les mots dans la liste des mots du nouveau test HSK3 (le prof envoie ces mots en avance par mail aux apprenants), connaître la prononciation, l'écriture et la signification de ces mots et savoir les utiliser.
- Apprendre la grammaire du chinois et faire des phrases.
- Faire des exercices d’écoute dans les annales et les tests blancs du HSK 3.
- Faire des exercices de lecture et compréhension écrite dans les annales ou les tests blancs du HSK3
- Ecrire des caractères chinois courants ; utiliser les mots inscrits afin de construire une phrase; écrire le caractère manquant au sein de phrases à trou ; en résumé, faire divers exercices d’écriture selon les tests blancs du HSK3.
- Faire des exercices supplémentaires tels que la prononciation difficile au niveau du HSK3, chanter la chanson chinoise, réciter la poésie chinoise, etc..
- Après le cours, le professeur envoie par email les exercices et autres documents nécessaires à la préparation du cours suivant.