L'Institut Confucius Alsace a déménagé au 29 rue du Maréchal Foch à Strasbourg

Institut Confucius d'Alsace

Bref historique de l’Institut Confucius d’Alsace

Le 23 janvier 2007, le Vice-Président du Conseil Régional d’Alsace M. Jean-Paul HEIDER et le Directeur Général Adjoint du HANBAN (le Bureau de la Commission pour la diffusion internationale du chinois) M. ZHAO Guocheng ont signé une lettre d’intention de coopération pour créer un Institut Confucius en Alsace.

Comme la Province du Jiangsu est la région partenaire de l’Alsace, le HANBAN a désigné le gouvernement du Jiangsu pour mettre en place ce projet. Au mois de mai 2007, une délégation du Jiangsu, conduite par le gouverneur LIANG Baohua, a effectué une visite officielle à Strasbourg. A cette occasion, le gouverneur M. LIANG Baohua et le président du Conseil Régional d’Alsace M. Adrien ZELLER ont signé un protocole de jumelage entre la Province du Jiangsu et la Région Alsace et ils ont échangé des idées sur la création d’un Institut Confucius d’Alsace qui constituerait le fruit de la coopération entre les deux régions.


Le 7 février 2008, sur proposition du Conseil Régional d’Alsace, une assemblée générale constitutive s’est réunie et l’Association Institut Confucius d’Alsace est née avec comme autres membres fondateurs, les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, les Villes de Colmar, Mulhouse et Strasbourg, le Rectorat de l’Académie de Strasbourg, l’Agence Alsace International et l’Association Alsace Chine Education.

Cette création a fait l’objet d’une convention de coopération qui précise les droits et obligations de chacune des parties prenantes. Ce document a été signé à Pékin le 15 août 2008 par M. ZHAO Guocheng, Directeur Général Adjoint des Instituts Confucius (HANBAN) et M. Jean-Paul HEIDER, Vice-Président du Conseil Régional d’Alsace.

En août 2009, le premier directeur et les deux premiers professeurs chinois sont arrivés et ont pris leurs fonctions. En novembre de la même année, l’Institut a ouvert ses portes.

Le 15 septembre 2010, la cérémonie d'inauguration officielle de l'Institut Confucius d'Alsace a eu lieu à la Maison de la Région Alsace à Strasbourg. Le Consul Général de Chine à Strasbourg M. Sun Jiwen, le Directeur adjoint du Département de l'Education de la Province du Jiangsu M. Ding Xiaochang, le Vice-Président du Conseil Régional d'Alsace M. François Loos, le Recteur de Strasbourg Mme Claire Lovisi, la Conseillère municipale et communautaire, représentante du Sénateur-Maire de Strasbourg, Mme Myriam Gloppe, le Président de l'Institut Confucius d'Alsace M. Jean-Paul Heider, des officiels de l'Université normale de Nanjing, de l'Université de Suzhou, de l'Université de la Médecine traditionnelle chinoise de Nanjing, de l'Institut des Arts de Nanjing et plus de 200 amis venus de Paris, de Mulhouse, de Colmar, des milieux d'éducation, d'entreprises et de média ainsi que des ressortissants chinois résidant en France étaient présents à la cérémonie.

Aperçu Général de l’Institut Confucius d’Alsace

Se situant au centre-ville de Strasbourg, au 6 rue d’Ingwiller, l’Institut Confucius d’Alsace est au troisième étage du bâtiment du Crédit Municipal, une institution subordonnée à la Ville de Strasbourg. Avec une surface d’environ 160 m2, notre institut est constitué de trois pièces à usage de bureaux, de deux salles de cours et d’une salle de lecture-médiathèque. Ces locaux sont mis gracieusement à notre disposition par la Ville de Strasbourg.

La bibliothèque dispose de plus de 3000 livres, dont une grande partie a été envoyée par le HANBAN, le reste ayant été acheté par l’Institut Confucius d’Alsace. Certains de ces livres sont en anglais ce qui permet d’accueillir des élèves anglophones. En septembre 2010, l’institut a créé son propre site web.

A fin 2016, l'Institut a déjà établi des coopérations avec différents établiessments tels que l'Université de Haute Alsace à Mulhouse (UHA), l'Académie de Strasbourg, le Conseil de l'Europe, la Maison des jeunes et de la culture à Colmar (MJC), l'Ecole Grandjean à Strasbourg, l'Ecole de Commerce et de Management à Besançon (ECM), le CREA à Kingersheim et y dispense des points d'enseignement de langue et culture chinoises.